Assurance santé : quel est le délai minimum pour renouveler ses lunettes ?

Publié le : 01 juin 20224 mins de lecture

Il est important de comprendre les différents points sur le remboursement des lunettes par l’Assurance maladie avant même de procéder à l’achat de vos paires. Vous devez savoir qu’un suivi régulier de la vue est vivement conseillé afin de savoir si la correction est toujours convenable. Sachez que la vue évolue à travers le temps, et il est possible que les lunettes que vous portez ne soient plus aussi efficaces.

Les délais de renouvellement des lunettes chez un opticien

Il est d’abord important de mentionner que la durée de validité d’une ordonnance pour des paires de lunettes de vue varie en fonction de l’âge de l’individu. Pour les personnes âgées entre seize et quarante-deux ans, la durée est de cinq ans. Pour les personnes âgées de plus quarante-deux ans, la durée est de trois ans et pour les individus inférieurs à seize ans, cette durée est d’un an. Vous devez comprendre que le renouvellement des lunettes de vue est strictement réglementé. Pour les adultes de plus de seize ans, la périodicité minimale doit être de deux ans. Elle est d’un an pour les enfants entre six et seize ans. Tandis que pour les enfants âgés de moins de six ans, cette périodicité est de six mois. Toutefois, il est possible de recourir à un renouvellement anticipé de votre équipement au bout d’un an si votre médecin constate une évolution de votre vue. Dans certains contextes médicaux particuliers, il est tout à fait possible de renouveler votre équipement sans attendre les délais des verres.

Ce qu’il faut savoir avant de procéder à un renouvellement ?

La procédure de renouvellement varie peu en fonction des catégories d’âges de la personne qui souhaitent faire le renouvellement. Pour tout individu ayant seize ans et plus, il est possible de se rendre directement auprès d’un opticien pour demander d’adapter les verres correcteurs de votre équipement. Néanmoins, vous devez au moins avoir en main une ordonnance valide. Et cette dernière ne doit pas contenir des contre-indications en ce qui concerne l’adaptation des corrections que vous souhaitez apporter à vos verres. Dans le cas des personnes presbytes, il n’est pas possible de procéder au renouvellement si ce sont vos premiers verres progressifs.

Déroulement d’un renouvèlement

Il est tout à fait naturel que l’opticien applique un contrôle avant de procéder à une éventuelle correction. Sachez que cette phase lui permet de vous sensibiliser sur les différents problèmes de la santé visuelle du patient. Ou encore, de l’orienter complètement vers un ophtalmologiste. En fonction des résultats du test de vue et de ses appréciations, l’opticien pourra procéder au changement de vos verres si cela est nécessaire. Naturellement, il en informera aussi l’ophtalmologue qui a pris en charge le patient. Dans le cas où l’opticien ne sera pas dans la capacité de renouveler vos verres correcteurs, il va vous demander de vous rendre chez votre ophtalmologue. 

La couverture santé professionnelle est-elle moins onéreuse ?
L’assurance santé est-elle obligatoire ?

Plan du site